dimanche 18 juin 2017

Saïgon 1

Un voyage au Vietnam - 34

Vers 17 h, nous arrivons à Saïgon (Ho Chi Minh Ville) et nous nous dirigeons vers la fameuse Cathédrale Notre-Dame ...


Inspirée de Notre-Dame de Paris (mais bien plus petite), elle a été construite en 3 ans, par les français. Les matériaux ont tous été importés de France. Les briques rouges des murs ont été fabriquées à Toulouse et bien que cette terre cuite ne soit pas vernie, le temps n'a pas altéré sa belle couleur rose ...






L'intérieur est très sobre ...


Juste à coté de la Cathédrale, se trouve la poste, construite par l'administration des Postes françaises, à l'époque de l'Indochine française ... 






La poste est coiffée d'une belle verrière à armature métallique dont la charpente fut conçue par Gustave Eiffel (il était partout cet homme !) ...


au fond, un portrait de l'Oncle Hô ...


On trouve d'un coté, une carte du réseau télégraphique du Sud Vietnam et du Cambodge, 
datant de 1936 ... 


et de l'autre, un plan de Saïgon de 1892 ...


Regardons de plus près les légendes ...


Les anciennes cabines téléphoniques indiquent l'heure au quatre coins du monde ... ou presque !


Ensuite nous partons en vélo en car vers le marché.


Un petit tour dans le marché ...


des attiers ou pommes-cannelles ... 


des longans ...







du café vietnamien et à droite, des durians avec leur carapace de grosses épines. Dans la boite, une graine est exposée. Le durian est connu pour son goût particulier et pour son odeur nauséabonde quand il vieillit, à tel point que de nombreux pays d'Asie du SE l'interdisent dans les lieux publics et dans les transports en commun ...


et voici les fameux nids d'hirondelles très appréciés des gastronomes en Asie. En fait, ce ne sont pas des hirondelles mais des martinets qui fabriquent les nids comestibles.

An Vietnam, une seule espèce de martinets sécrète un mucus comestible, pour construire son nid. Les chasseurs récoltent les nids au printemps, forçant ainsi le martinet à construire un second nid avant la ponte. Dès que les oisillons ont grandi, les chasseurs de nids reviennent cueillir le 2ème nid que l'on retrouve ensuite sur le marché ...


Nous partons vers le port, pour retrouver l'Austral ...


Avant de nous coucher, nous restons un peu sur le balcon, à regarder Saïgon éclairée ...




Cette nuit, l'Austral reste à quai, il n'appareillera que demain vers midi.









Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire