dimanche 18 juin 2017

La maison de l'Amant

Un voyage au Vietnam - 32

Nous continuons notre visite de Sadec par une école, sans les enfants, car c'est la période des vacances scolaires au Vietnam.
Cette école est particulière, car l'école Trung Vuong a eu comme directrice de 1928 à 1932 madame Donnadieu, la mère de l'écrivaine Marguerite Duras.


De l'autre côté de la grille ...


Nous continuons le "parcours Marguerite Duras"jusqu'à la "maison du Chinois". 
Marguerite Duras vécut quelques années à Sadec et rencontra Huynh Thuy Le, le fils d'une riche famille chinoise. Ils vécurent ensemble une histoire d'amour, qui inspira le roman qu'elle écrivit plus tard, L'Amant" et qui fut récompensé par le prix Goncourt en 1984.


Depuis un pont sur le canal ...


En bordure du canal, la pagode confucéenne Kien An Cung a été construite par Huynh Thuan, le père de "l'Amant" ...


A Sadec, il y a des marchands de fleurs un peu partout. Ici, de belles orchidées ...






des bonsaïs ...


et les petits personnages ...


de plus près ...




là on vend des fours en terre ...


Et voici la belle "maison du Chinois" ...


Le héros du livre, fils d'un puissant mandarin, vivait ici. Marguerite avait 16 ans, Huynh Thuy Lê en avait 10 de plus ... il finit par épouser une Vietnamienne et Marguerite repartit en France.


La maison n'est plus bleue mais elle a conservé quelques meubles en teck de style chinois. La porte d'entrée ...






L'autel en bois des ancêtres chinois ...










Dans l'entrée quelques photos, dont celle de Huynh Thuy Le, l'amant ...


Cette chambre est bien rustique pour une si belle maison ...


 alors que certains murs des salles d’apparat sont particulièrement décorés ...








Dans une pièce, une vaste table en teck incrusté de nacre ...


avec des rondes de chauves-souris, symboles des cinq bonheurs : longue vie, richesse, paix, santé et vertu ...


La maison a une histoire un peu compliquée. Elle est devenue un poste de police et c'est pour cette raison qu'en 1991, Jean-Jacques Annaud n'a pas pu l'utiliser pour le tournage de son film "L'Amant", une adaptation du roman ...



Jusqu'en 2006, il était interdit de prendre des photos de la maison, jusqu'à ce que le Vietnam finisse par transformer le lieu en "vestige culturel" ...




Je prépare la suite : en route vers Saigon







.

Le Mékong vers Sadec

Un voyage au Vietnam - 31

Ce matin nous nous levons beaucoup plus tard qu'hier, à 6 h 30, et en regardant par la fenêtre, nous avons une vue remarquable sur le Mékong ...


Il faut traverser le jardin pour aller au restaurant, prendre le petit déjeuner, où nous goûtons au café vietnamien. C'est spécial !


Le Mékong, ce matin est éclairé par une lumière incroyable. La monotonie du paysage contraste avec l'activité sur l'eau ...


Toute la famille remonte le fleuve ...






Ces 3 bateaux-promenades vont au port chercher des touristes ...


Alors qu'un remorqueur tire une barge, un bateau promène des touristes ...




Nous avons rendez-vous au ponton avec les valises ...


pour prendre la navette pour Cai Be ...


En partant, nous voyons notre chambre ...


Ici, on construit une digue ...


et le travail semble être peu mécanisé, vu le nombre d'ouvriers ... 


Nous débarquons à Cai Be et nous prenons notre car pour Sadec ...


Le long du trajet, à chaque pont, nous voyons une grande activité sur l'eau ...




Comme à Cai be ces maisons sur pilotis avancent sur le fleuve ...


Là, nous traversons le Mékong ...




Le long de la route on se pose des questions. Pourquoi des hamacs sous un abri ?
Au Vietnam, les routes ne sont pas toujours très bonnes et la conduite des scooters peut provoquer des douleurs au dos et aux fesses, alors il y a le long des routes (surtout au Sud) des bars où les fauteuils sont remplacés par des hamacs. Ceci permet aux conducteurs de se reposer en buvant une bière ...








 Après 1 h 30 de car nous arrivons à Sadec ...



Sadec est célèbre en France car c'est la ville dans laquelle Marguerite Duras a vécu et dans laquelle a été tourné le film "L'Amant" (article à venir). 
Mais elle est aussi le plus grand village horticole du Vietnam, d'où proviennent la majorité des fleurs du Sud Vietnam. Nous partons donc visiter une plantation. Dès l'entrée, il y a des fleurs partout ...




Cette femme prépare la soupe sur un petit four en terre ...


à coté, il y en a d'autres en réserve ...




Nous prenons un charmant petit chemin ...


qui longe un petit canal (dommage pour certains !) ...


Entre les cactus et les bananiers, des pots de fleurs ...


un chapeau conique apparaît derrière les plants ...


Au retour, il va se produire un petit incident : un homme qui traînait un peu à l'arrière du groupe pour prendre des photos a glissé dans le canal. Les amis et mon mari, qui se trouvaient à proximité, l'ont tiré par les bras et sorti de ce mauvais pas. Il était trempé presque jusqu'au cou et enduit de vase. Les habitants du jardin lui ont gentiment proposé de se doucher et comme il faisait bien chaud, il a vite séché. Le soir, ce monsieur nous a élégamment offert en remerciement, une bonne bouteille pour le dîner.

Alors que tout le groupe discute de l'incident, cette maman nous montre son bébé ...


et son autre petite fille ...




Ensuite, nous allons à l'école ...