vendredi 12 août 2016

Seattle

Carnet de voyage en Alaska - Fin -

Aujourd'hui, c'est le retour vers la France. En partant vers l'aéroport de Seattle, nous passons devant une des usines Boeing ...


Au loin, on devine le Mont Rainier ...


Nous attendons notre vol vers Paris ...




De nouveau le Mont Rainier, avant le décollage ...


Puis la vue sur Seattle ...








Nous survolons ensuite le Canada ...







Le lendemain matin, nous arrivons à Paris CDG, nous passons la matinée à discuter avec des amis, puis nous continuons : vol pour Lyon, navette de l'aéroport, taxi pour la maison, retour à la vraie vie ... jusqu'au prochain voyage.


Fin du voyage en Alaska arctique


retour à mes carnets de voyage





jeudi 11 août 2016

Nome

Carnet de voyage en Alaska - 20

Après une petite escapade en Russie,  Le Soléal est de retour en Alaska ...


... à Nome où a lieu notre débarquement.


Le Soléal doit rester au mouillage et nous rejoignons Nome en tender ...


Nome est actuellement une petite ville de 3600 habitants, mais à l'époque de la ruée vers l'or, entre 1900 et 1909, il y en a eu jusqu'à 20 000. L'or trouvé dans le sable des plages a attiré des milliers de chercheurs d'or.
Une petite démonstration ...




Une rapide visite en bus à travers la ville nous montre des maisons curieuses ...






Durant l'hiver 1925, une épidémie de diphtérie se déclara à Nome, qui ne pouvait plus être ravitaillée par la mer. Du sérum fut envoyé depuis Anchorage par le train jusqu'à Nemana et de là, transporté par attelages de chiens, jusqu'à Nome. Le dernier musher du relais et le leader de ses chiens, Balto devinrent très célèbres. 
Chaque année la course de traîneaux Idarod de Seward à Nome commémore cet évènement.


Nous allons voir un musher et son attelage qui participe tous les ans à la course ...








Nous visitons ensuite le musée de Nome. On y trouve des sculptures en ivoire de morse, représentant des scènes de chasse ...








un crâne de Mammouth ...


et des dents de mammouth bien conservées ...


des dents de morses sculptées en spirales...


un crâne d'ours ...


Nous déjeunons ensuite dans une église désaffectée puis nous allons à l'aéroport, pour prendre notre avion pour Seattle ...






Au départ de Nome, on nous annonce qu'il y aura une escale technique à Anchorage mais en cours de route vol, on nous dit que finalement il n'y en aura pas. A l'arrivée à Seattle, il se passe une chose curieuse : les passagers des places à l'arrière (le dernier tiers) doivent impérativement descendre en premier, pour une question d'équilibre de l'avion. Bizarre !

Nous rejoignons l’hôtel bien fatigués.







mercredi 10 août 2016

Provideniya

Carnet de voyage en Alaska - 19

Aujourd'hui 10 11 août, dès le matin nous arrivons en Tchoukotka (Russie extrême orientale) à Provideniya une petite ville de 1900 habitants  ...


Depuis le pont 7 ...


Pendant la nuit, nous avons changé de pays et traversé la ligne de changement de date ...


Le Soléal a hissé le pavillon de la Russie ...


Provideniya est au fond d'une longue baie. Le quai est encombré de vieux bateaux et de ferrailles rouillés ...


Le Soléal est venu ici pour respecter la réglementation américaine* mais nous sommes ravis de retrouver la Tchoukotka où nous avions fait une très belle croisière en septembre 2013 : une magnifique toundra d'automne, des baleines, des sources chaudes ... et des habitants très accueillants. pour voir cliquer ici
Sur le quai, une grue décharge du charbon ...


Nous ne pouvons pas quitter le navire tant que les autorités russes n'ont pas fini d'examiner tous les papiers, mais cela a été plus rapide que prévu. 
Quand nous descendons, des danseurs et des chanteurs tchouktches en habits traditionnels nous accueillent sur le quai. Ils nous proposent de goûter une brioche à tremper dans du sel ...




En arrière plan, des barres d'immeubles à l'architecture austère mais aux couleurs vives ...


Nous voici partis vers la ville ...


Promenons-nous d'abord dans les rues de Provideniya. Il est midi à notre montre que nous avons laissée à l'heure de Seward, mais ici il est 8 h du matin, ceci explique sans doute, le peu de monde dans les rues. Ces personnes attendent à l'arrêt de bus ...








Nos guides russes nous emmènent visiter un petit musée montrant la culture et l'histoire de la région.
Un crâne de morse avec des dents particulièrement imposantes ...


et celui-ci en a 4 ...


une dent de mammouth ...


des sculptures sur des dents de morse ...




Nous y découvrons tout ce qui a trait à la chasse traditionnelle aux mammifères marins. Entre autres vêtements en peau, cet anorak en intestin de morse, imperméable était porté par les chasseurs d'autrefois ...


un Kayak ...


un traîneau ...


une tente recouverte de peaux, avec les ustensiles ...






La visite se poursuit au centre culturel avec un spectacle de danses et de chants traditionnels. 



Le fond de la baie ...


Et bien sûr, comme dans chaque ville la statue de Lénine ...


Pour jouer un peu avec les images ...




Les douaniers qui sont restés sur Le Soléal toute la journée, rentrent chez eux ...


et nous pouvons partir ...


En face de Provideniya, l'ancien port militaire soviétique ...


Nous ressortons de la baie et nous repartons vers l'Alaska ...




Nous n'avons pas eu de 10 août, (dommage pour ceux dont c'était l'anniversaire) mais nous aurons deux 11 août et cette deuxième journée du 11 août signera la fin de notre croisière de 15 jours et de plus de 5000 km, de Seward jusqu'à la banquise. 

Nous avons pu approcher de cette partie du monde Arctique fabuleux et mystérieux, de cette civilisation de la baleine** et d'animaux rares dont la vie reste si fragile devant les troubles climatiques actuels.

* réglementation américaine qui interdit au bateaux de croisières étrangers de faire du cabotage le long de leurs côtes sans avoir au moins une escale à l'étranger.
** d'après Yves Coppens


Lire la suite : Nome