jeudi 31 décembre 2015

Bounty Island NZ

En arrivant aux Îles Bounty (47° 44 S - 179° 02 E), nous sommes au point le plus à l'Est de ce voyage ...


Nous sommes accueillis par de nombreux oiseaux marins ...




Les Îles Bounty, c'est une vingtaine de rochers minuscules (1,3 km2) au milieu de nulle part, peuplés d'oiseaux marins et d'otaries. Pas d'humains, exceptés quelques scientifiques qui viennent de temps en temps étudier la faune. 





Les otaries à fourrure de Nouvelle-Zélande arrivent à se hisser en haut des rochers ...


en grossissant ...


Les Albatros nichent sur le plateau ...






Ici, nous n'allons pas à terre, car c'est interdit, pour ne pas déranger les animaux. De plus, il n'y a pas de plage pour débarquer. 
Le chef d'expédition avait prévu une balade en zodiac le long des falaises à oiseaux, mais la houle est trop forte. A la marina du Soléal ...






Les naturalistes (en jaune) qui étaient partis en repérage ne pourront pas remonter par la marina ...





film Ponant
11 h 30 notre historienne, Sophie Favrot nous présente une conférence sur "L'histoire du Zeelandia".
Nous passons l'après midi sur les ponts à observer les otaries à fourrures qui marsouinent à coté du navire et les nombreux oiseaux qui volent autour de nous.
Voici un cormoran de Bounty, strictement endémique, il est certainement le cormoran le plus rare au monde ...






un damier du Cap plus fréquent...


un albatros royal (3,5 m d'envergure) ...



Le soleil arrive enfin ! 
Pas de changement pour la houle, mais ça rajoute du bleu dans les photos ...


C'est ici la capitale mondiale des albatros de Salvin (2,5 m d'envergure), endémiques aux îles subantarctiques.  Il y a 40 000 couples reproducteurs sur l'île.




Tout à fait la sculpture du mémorial du Cap Horn ...


















j'aime beaucoup les damiers du Cap ...



Un Albatros au décollage. Ce n'est pas facile avec des ailes aussi grandes ... 


c'est bon ...


à l’atterrissage l'amerrissage par contre, c'est pratique ...





17 h 45 départ vers le Sud.

18 h 15 briefing sur la journée de demain : Les îles Antipodes

20 h Dîner de Gala de La Saint Sylvestre

Après le dîner, Soirée du Nouvel An avec les artistes du Soléal et des officiers.

2016
2016
2016
2016
2016





mardi 29 décembre 2015

Akaroa Nlle-Zélande

6 h , Le Soléal est au mouillage devant Akaroa. Les passagers qui nous quittent devront prendre la chaloupe.  




A 10 h nous prenons la chaloupe pour Akaroa ...


Ne pas oublier le chapeau ni la crème solaire, car la couche d'ozone est mince au dessus de la Nouvelle-Zélande. 


Akaora est une ancienne colonie française et britannique, nichée au centre d'un ancien volcan ...






Les ratas sont en pleine floraison au mois de décembre ...




Ce petit village de 600 habitants est très touristique, grâce à son histoire ...


Sur le quai, un drapeau français. Mais pourquoi ?
Alors q'un baleinier français, JF Langlois avait acheté la péninsule aux Maoris pour en faire une colonie, les Anglais prirent possession de la Nouvelle-Zélande. Quand en 1840,  il revint de France avec des colons, il était trop tard. Les français durent se contenter de 2 villages dont Akaroa. Ceci explique pourquoi un certain nombre de néo-zélandais sont descendants de colons français ...


Sous ce drapeau, une plaque commémorative ... 


et un peu plus loin, des plaques posées par des descendants des colons français, (comme l'indique leur nom) ...



On peut toujours voir des traces de l'influence française, par exemple dans les noms de rue ...




ou les enseignes ...















Le monument aux morts ...


et comme si on pouvait en être fier, des chaudrons ayant servi à faire fondre la graisse de baleine sont exposés sur la promenade ...




Ce beau pin endémique ...


St Peters Anglican Church ... 


et à l'intérieur ...


Puis nous rentrons sur Le Soléal en même temps que les nouveaux passagers ...


17 h 30, Présentation de la vie à bord, par le Directeur de croisière.

18 h, comme au début de chaque croisière, nous pratiquons l'exercice obligatoire d'abandon du navire, sous la direction du Commandant.

Une nouvelle croisière commence, vers des régions plus hostiles avec moins de soleil, mais du vent, de la pluie et une mer agitée. 

30 décembre 2016 

Journée en mer, mais nous sommes bien occupés.
Au réveil, ça bouge un peu, il y a des creux de 3 à 4 m.

9 h 15, distribution des parkas. C'est un nouveau modèle.

10 h 30 Présentation de l'équipe d'expédition

11 h Réunion obligatoire IAATO
        Procédure de débarquement en zodiac

14 h Séance de décontamination : aspiration des vêtements, gants, bottes, bonnet ...

15 h 30 Conférence "Introduction aux oiseaux des îles subantarctiques" par Catherine Klein

17 h 45 Présentation de la journée du lendemain autour de l'île de Bounty

19 h 15 Cocktail de Bienvenue du Commandant, au Grand Salon suivi du Dîner de Gala au restaurant du pont 2. Nous sommes honorés d'être invité pour le dîner, à la table du Commandant.